Pionnier du combat contre la dystonie, le professeur Philippe Coubes est neurochirurgien et chercheur au CHU de Montpellier.

La dystonie est un syndrome qui se caractérise par un dysfonctionnement neurologique. C’est une maladie qui débute parfois dès l’enfance. Certains cas restent très localisés, d’autres se généralisent. Les contractions involontaires sont permanentes, avec des mouvements anormaux incessants et des contractures douloureuses mal soulagées par les médicaments.
Le professeur Coubes a à son actif plus de 400 interventions réalisées en quinze ans, soit la plus grosse expérience mondiale dans les traitements neurochirurgicaux de dystonie généralisée.
Il a mis au point une technique révolutionnaire basée sur l’électrostimulation d’une zone du cerveau pour faire cesser les mouvements anormaux, provoqués par la dystonie. Cette intervention consiste à implanter dans le cerveau des électrodes alimentées par des piles placées sous la peau de l’abdomen. Ces électrodes vont bloquer les influx électriques anarchiques à la source de la maladie et des mouvements anormaux. Pas d’échec connu pour ces opérations et aucune complication hémorragique avec cette technique. Le principal risque de l’intervention est d’ordre infectieux.

Les résultats de cette technique sont spectaculaires. Le patient peut remarcher, retourner à l’école, donc reprendre une vie normale, malgré quelques séquelles. Cela donne une lueur d’espoir aux personnes souffrantes de ce mal.
Chaque mois, entre 4 et 10 patients provenant de la France et de l’étranger sont opérés au CHU de Montpellier, et une cinquantaine dans le monde, depuis que le Pr. Philippe Coubes a mis au point cette technique.

Autres actualités

Le Pr Hugues Duffau a révolutionné sa discipline

Le test virscan est un test sanguin qui va révolutionner les tests immunologiques

Pr Marc Barthet, la chirurgie de l’estomac mini-invasive

L’équipe du Pr Jean-Noël Argenson récompensée pour son expertise en chirurgie orthopédique

Toutes les actualités