SudLife - Conciergerie médicale > Actualités > Professeur Xavier Cathelineau
Professeur Xavier Cathelineau

Professeur Xavier Cathelineau

PROFESSEUR XAVIER CATHELINEAU, L’excellence médicale en chirurgie mini-invasive

La chirurgie mini-invasive, de plus en plus pratiquée, s’appuie sur les nouvelles techniques d’imagerie médicale pour causer le moins de dégâts possibles au patient lors d’une opération. Au lieu de pratiquer de grandes incisions comme dans la chirurgie classique, le chirurgien insère un endoscope dans le corps du patient, par un orifice naturel ou une mini-incision. Cela lui permet de voir avec précision la zone à opérer (les images sont transmises en direct sur un écran avec un fort grossissement) et de pratiquer l’intervention grâce à des instruments chirurgicaux miniatures passés à travers l’endoscope. Les avantages de la chirurgie mini-invasive sur la chirurgie classique sont nombreux : risques hémorragiques faibles durant l’intervention, absence de grande cicatrice disgracieuse et pouvant s’infecter, douleurs post-opératoires minimes, hospitalisation de courte durée…

Professeur Xavier Cathelineau et son équipe du département urologie sont sans aucun doute une des meilleures équipes médicales spécialistes de la chirurgie mini-invasive dans le monde notamment dans la prise en charge des tumeurs urologiques et des troubles mictionnels. Le département assure la prise en charge complète des cancers urologiques : Dépistage, diagnostic, traitements, surveillance. Pour cela il s’appuie sur la complémentarité médico-chirurgicale de l’équipe et sur une offre complète de l’ensemble des traitements disponibles en cancérologie urologique.

Le département a aussi l’une des plus grandes expériences mondiales de chirurgie robotique et cœlioscopique des cancers urologiques. Pionnier, le département a développé la technique de prostatectomie radicale par cœlioscopie classique et assistée par Robot depuis 1998 (plus de 6000 patients opérés).

Le département est également spécialisé dans la chirurgie robotique et cœlioscopique des tumeurs et cancers du rein et des cancers de vessie (résection endoscopique et cystectomie cœlioscopique).

L’équipe de Montsouris a été la 2à utiliser, dès 1995, le traitement par ultrasons focalisés (Ablatherm) des cancers localisés de la prostate. Elle est aujourd’hui également en pointe avec la nouvelle version : le « Focal One »

Le département possède une des plus grandes expériences mondiales du traitement hormonal du cancer de prostate avancé.