Oncologie

Une prise en charge adaptée à chaque patient

L’offre de soins en cancérologie est structurée, en France, par le dispositif des autorisations : les établissements de santé doivent disposer d’une autorisation spécifique délivrée par leur agence régionale de santé pour traiter les malades atteints de cancer. Cette organisation vise à assurer une prise en charge de qualité sur l’ensemble du territoire.

La France présente par ailleurs la spécificité d’avoir sur l’ensemble de son territoire des centres de lutte contre le cancer (CLCC) en complément de son maillage hospitalier. Exclusivement dédiés à la lutte contre le cancer, ces centres assurent des missions de soins, de recherche et d’enseignement, avec la volonté permanente d’accroître la qualité et l’accessibilité aux soins.

En France la prise en charge des malades de cancers s’inscrit dans un parcours de soins personnalisé (chirurgie, radiothérapie, chimiothérapie, prise en charge de la douleur) de haute qualité allant du diagnostic à « l’après-cancer ». Au-delà d’un suivi avec réunions de concertation pluridisciplinaire, certains centres offrent des thérapies novatrices grâce à leur participation à des essais cliniques.

L’AP-Hôpitaux de Paris a cinq centres de radiothérapie, une plateforme unique en termes de biologie moléculaire, d’évaluation par l’imagerie médicale ou de médecine nucléaire. Elle a, par exemple, acquis une TEP-IRM pour la recherche et la clinique, cas unique en France.

L’institut Curie est un des plus grands centres européens en cancérologie, avec trois centres d’excellence dans la lutte contre le cancer : L’Hôpital de Paris, le Centre de Protonthérapie, et l’Hôpital René-Huguenin. Berceau de la radiothérapie, l’Institut Curie reste pionnier dans les traitements conservateurs et la prise en charge de la douleur. C’est l’un des rares centres au monde à proposer un traitement par protonthérapie. Il dispose également d’unités de soins de radiothérapie de haute précision, curiethérapie, imagerie, oncoplastie, oncogénétique… et reste à la pointe de la recherche clinique.

L’Institut Mutualiste Monstsouris – Pour la chirurgie pelvienne cancérologique chez l’homme (prostate, vessie…), le pôle d’excellence régional demeure l’institut mutualiste Montsouris. L’équipe médico-chirurgicale assure le dépistage, le diagnostic, le traitement et le suivi des cancers urologiques. Ce département a l’une des plus grandes expériences mondiales de chirurgie robotique et coelioscopique des cancers urologiques. L’unité dirigée par le Pr Guy Vallancien est l’une des rares au monde à offrir l’ensemble des traitements disponibles des tumeurs urologiques. Elle collabore étroitement avec les équipes de l’institut Gustave-Roussy et de l’institut Curie.

Les pôles d’excellence :

  • Institut Curie (CLCC),
  • Institut Mutualiste Montsouris,
  • Gustave Roussy (CLCC),