Cancer du sein

Cancer du sein

Lutte contre le cancer du sein

Le cancer du sein est le plus fréquent des cancers chez les femmes. On estime qu’une femme sur 11 sera touchée par ce cancer au cours de sa vie.

On distingue plusieurs types de cancers du sein. Parmi les deux plus fréquents : le cancer non invasif qui se forme à l’intérieur des canaux de lactation du sein et le cancer invasif qui touche les tissus autour de ces canaux. Ce dernier a plus de risque de s’étendre dans le sein et à d’autres organes s’il n’est pas pris en charge rapidement.

Dans tous les cas, dépisté tôt, le cancer du sein se soigne très bien et il n’est pas forcément nécessaire d’enlever tout le sein atteint.

La France propose un dépistage organisé du cancer du sein à toutes les femmes de 50 à 74 ans tous les deux ans. Ce dépistage ne permet pas de poser un diagnostic, d’autres examens sont nécessaires.

Premièrement, il existe certains indices à surveiller qui sont les suivants :

  • Un changement de taille et de forme des seins
  • L’apparition d’une peau d’orange, d’une rondeur
  • Des anomalies de la peau (fossettes, rides)
  • Le mamelon devient rentrant
  • Une petite boule, un nodule qui n’était pas là auparavant
  • Une grosseur ou une enflure sous l’aisselle
  • Un écoulement par le mamelon ou une rougeur sur le mamelon

La douleur n’est pas, en soi, un symptôme du cancer du sein. En effet, beaucoup de femmes ressentent des douleurs aux seins à l’approche de leurs périodes.

Enfin si vous avez un ou plusieurs de ces facteurs de risque, il faut penser à l’éventualité d’un cancer et se soumettre à des examens de dépistage.

La mammographie

Elle permet ainsi de reconnaître un cancer du sein avant de découvrir une grosseur à la palpation. Elle doit être systématiquement réalisée tous les trois ans à partir de l’âge de 50ans, plus tôt quand ces facteurs de risque ont été identifiés.
Un mammogramme est une radiographie aux rayons X des seins. Pendant l’examen, la poitrine est légèrement compressée entre deux plaques métalliques, il est indolore et ne dure que quelques minutes.
Seule la palpation et la mammographie permettent de détecter une petite tumeur.
Pour évaluer si la tumeur est cancéreuse ou non, le médecin fait une biopsie. Si le cancer est confirmé, d’autres examens comme un scanner ou une scintigraphie permettent de vérifier si d’autres organes sont atteints.

Comment prévenir le cancer du sein ?

  • Avoir son premier enfant avant 30 ans et l’allaiter plusieurs mois
  • Eviter de consommer trop d’alcool
  • Ne pas être en surpoids
  • Avoir une alimentation équilibrée
  • Pratiquer une activité physique régulière

Quels sont les traitements contre le cancer du sein ?

La chirurgie reste le premier traitement. Dans plus de 80 % des cas, le cancer est diagnostiqué assez tôt pour que seule la tumeur, encore petite, soit enlevée (tumorectomie) et non le sein entier (mastectomie). Si la mastectomie est inévitable elle peut être suivie d’une reconstruction mammaire.

Après la chirurgie, le médecin conseille généralement de la radiothérapie pour éliminer les cellules cancéreuses éventuellement restantes. Si le risque de dissémination du cancer est réel, une chimiothérapie est préconisée en plus.

Dans le cas d’un cancer sensible aux hormones (hormono-dépendant) , le médecin peut proposer un médicament hormonal, le tamoxifène, qui diminue le risque de récidive. Des études sont en cours pour évaluer son intérêt en prévention chez les femmes qui ont un risque élevé de développer un cancer du sein.